Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Messages récents

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
11
Culture et Littérature / Askar Khan apportant les salutations à Napoléon
« Dernier message par Parvaneh le juin 04, 2018, 05:53:40 pm »
Ce magnifique dessin de Benjamin Zix daté de 1808 représente le diplomate ‘Askar Khan apportant les salutations, les lettres du roi d’Iran et de nombreux présents à Napoléon.

12
Cuisine / Je ne savais pas que l'Iran produit et exporte des pâtes !
« Dernier message par Parvaneh le juin 04, 2018, 05:31:06 pm »
Iran Exporting Pasta to US despite Trump’s Sanctions

June 4, 2018 -


Iran has exported its first shipment of pasta to America, defying the sanctions to be re-imposed on Tehran, said the head of an Iranian pasta manufacturing company.

Javad Razzaqi said in addition to African, Asian, European countries and Canada, his company’s products are also exported to New York, Atlanta, Huston, Texas, Dallas, Nevada and California in the US:smiley:

He underlined that the pasta produced in his firm is currently exported directly or indirectly to over 80 countries, a report by Iran Online said.

“Trump’s withdrawal from the Iran nuclear deal doesn’t stop our pasta exports to the US,” he noted.

Razzaqi referred to the brutal sanctions imposed on Iran since the victory of the Islamic Revolution in 1979 and said the US has been seeking to turn Iran into a dependent state by destroying its infrastructures.

“But despite all these obstacles, today we have managed to export our products to the US,” he said.

He said his company tried hard to raise its production standard in terms of quality and managed to achieve the goal by gaining the latest knowledge and technologies in production and packaging.

He said the presence of various brands in the market makes it more flourishing and added a brand becomes stronger by competing with other leading brands.

“Creating new national brands in non-oil exports can definitely contribute to job creation and the country’s overall economy,” he said.

Razzaqi finally called on the government to provide exporting companies with material, spiritual and diplomatic support and said enhancing embassies’ role in economy and supporting Iranian exporters through preferred tariffs are among the spiritual contribution that the Iranian government can offer.


http://ifpnews.com/exclusive/iran-exporting-pasta-to-us-despite-trumps-sanctions/
13
Culture et Littérature / Re : Paris/Ile-de-France : événements culturels
« Dernier message par Florinda le juin 03, 2018, 02:27:26 pm »
Jeudi 7 juin à partir de 19h, Paris 16ème



http://www.w-z-c.com/conf-zoroastrisme-7juin18
14
Sport / Re : Coupe du monde de foot 2018
« Dernier message par Parvaneh le juin 03, 2018, 01:00:16 pm »
Mondial 2018: La Grèce et le Kosovo renoncent à jouer contre l'Iran  :shocked:

le vendredi 01 juin 2018


Alors qu'elle ne jouera son premier match au Mondial de football que le 15 juin face au Maroc, l'équipe d'Iran a vu deux de ses adversaires prévus en guise de préparation lui faire faux bond.

Samedi, la Grèce a décidé de ne pas jouer. Le Kosovo, qui devait la remplacer dimanche, a aussi renoncé au dernier moment. Aucune explication n'a été apportée à ces forfaits. "Notre préparation pour la Coupe du Monde est donc gravement perturbée", a estimé Fédération iranienne de football dans un communiqué. Elle porté plainte auprès de la fédération internationale (FIFA).

L'équipe du coach portugais Carlos Queiroz a joué récemment deux rencontres de préparation contre l'Ouzbékistan (victoire 1-0 le 19 mai) et en Turquie (défaite 2-1 le 28 mai). Elle devrait jouer un ultime match préparatoire contre la Lituanie le vendredi 8 juin à Moscou.

Après le Maroc, l'Iran rencontrera l'Espagne (20 juin) et le Portugal (25 juin) dans le groupe B, en Russie, à l'occasion de sa 5e participation à une phase finale.

http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2018/mondial-2018-la-grece-et-le-kosovo-renoncent-a-jouer-contre-l-iran-5b112c385532858b9273f6d7
15
Salon de thé / Le 9 juin sur Arte : Un jour à Téhéran Salon de beauté
« Dernier message par Parvaneh le juin 03, 2018, 12:56:35 pm »
Loin des préjugés, une exploration inédite des multiples visages de l’Iran d’aujourd’hui, à la rencontre des habitants de sa capitale. Parmi eux, Massoumeh a ouvert un salon de beauté dans un quartier déshérité du sud de Téhéran. L’esthéticienne recueille les confidences débridées de ses clientes sur leurs relations sentimentales...

Depuis l’accord historique sur le nucléaire de 2015, aujourd'hui remis en cause par Donald Trump, et la levée des sanctions économiques et financières internationales l’année suivante, l’Iran a fait son retour sur l’échiquier mondial et affronte une nouvelle page de son histoire. Loin des préjugés, Un jour à Téhéran nous immerge dans le quotidien contrasté de dizaines d’habitants de la capitale, dont les portraits révèlent les réalités complexes d’un pays en mutation. Parmi eux, Massoumeh a ouvert un salon de beauté dans un quartier déshérité du sud de Téhéran. Entre larmes et fous rires, l’esthéticienne de 36 ans, elle-même en quête d’un époux, recueille les confidences débridées de ses clientes sur leurs relations sentimentales.


https://www.arte.tv/fr/videos/076608-001-A/un-jour-a-teheran/
16
Culture et Littérature / Re : Paris/Ile-de-France : événements culturels
« Dernier message par Parvaneh le juin 02, 2018, 05:46:53 pm »



7 juin : Presentation du voyage culturel "Perles d'Iran et poésie persane" que Reza Afchar Naderi accompagnera en Iran, du 3 au 18 novembre 2018, sur le thème de la poésie.

Les participants à ce voyage découvriront, au fil des étapes formées par les hauts lieux touristiques de l’Iran, les poètes les plus prestigieux ayant marqué la culture et l’identité du pays, depuis les temps anciens jusqu’à la période contemporaine.

De Ferdowsi, Khayyam ou Hafez jusqu’à Ahmad Shamlou, Simin Behbahani ou Forough Farrokhzad, nous découvrirons les œuvres de ces grands noms de la littérature persane à travers des lectures, commentaires et traductions poétiques de sorte à approcher au plus près l’âme de la Perse.

le rendez-vous pour la conférence :

Le jeudi 7 juin 2018 à 19h30
Nomade Aventure Paris
40 rue de la Montagne Ste-Geneviève
75005 PARIS


La conférence est gratuite mais la réservation est obligatoire car les places sont limitées.
Ci-dessous le lien pour la réservation :

https://www.nomade-aventure.com/…/specialiste/les-evenements
17
Salon de thé / Re : Rubrique mode/haute couture iranienne
« Dernier message par Parvaneh le mai 26, 2018, 08:30:27 pm »
EN IRAN, LA RÉSISTANCE PASSE AUSSI PAR LA MODE

mai 26, 2018


Pour les créateurs iraniens, dessiner des vêtements est un acte de révolte. Grazia les a rencontrés à Téhéran, dans le secret de leurs ateliers.


La première fois que nous avons rencontré Yasmina, c’était à Paris. Un café lounge sans caractère du quartier de l’Opéra. Avec sa veste trois-quarts, son jean délavé, ses bracelets au poignet et sa paire de sandales, elle ressemblait aux autres filles autour d’elle. On a discuté, sans transition, élections, mode, cybersurveillance, Rohani, démocratie, visa, Trump, et puis elle a ouvert son Instagram et nous l’avons découverte en femme iranienne. Un selfie parmi d’autres pris à Téhéran : un corset en dentelle brodée parsemé de fleurs de coton réalisées à la main, légèrement transparent, une jupe fourreau, un rouge à lèvres prune assorti à son vernis à ongles, des cheveux bouclés et volumineux.

Une photo qui pourrait résumer à elle seule la mode en Iran : pleine de contradictions. Elle y est créative, bien plus sophistiquée qu’on ne pourrait l’imaginer, spectaculaire, exigeante -la plupart des créateurs font un travail artisanal. Mais elle est aussi cachée, issue d’un petit milieu, achetée sous le manteau comme un produit de contrebande. On la porte en intérieur, lors de soirées, au restaurant, dans les centres commerciaux du nord de Téhéran, ou dans sa voiture. Cette photo, Yasmina l’a prise dans l’appartement de ses parents avant d’aller dîner chez des amis. Avec une telle tenue, elle viole un grand nombre d’interdits religieux : elle ne porte pas le foulard, ni l’obligatoire “mantô” (veste ample qui permet de cacher les hanches et une partie des bras), laisse apparaître ses jambes et sa poitrine. Elle ne marcherait pas dix minutes dans les rues de Téhéran sans se faire arrêter.

Deux semaines plus tard, nous voilà dans l’avion. Pour mieux saisir cette mode made in Iran qui fonctionne sans défilés, sans pub et sans médias. C’est Yasmina qui nous servira de guide. Direction le pays des mollahs, des foulards et des tchadors, de feu le programme nucléaire, des amis des Russes et du régime syrien. A l’aéroport, à Paris, le contrôleur des douanes n’a pas compris le projet du voyage : “Vous allez à Téhéran ? Mais pour quoi faire ? Visiter le pays ? Mais il y a quoi à voir là-bas ?” Sûrement bien des choses qu’on ne soupçonne pas, la réputation de grand méchant pays islamique prenant le pas sur tout le reste.

Deux cents créateurs
“Vous avez bien fait de venir ici. Dans les soirées de Téhéran, vous pourrez croiser certaines des personnes les plus stylées de toute la planète, comme à Paris ou à Milan. Pour moi, les Américains ne sont pas au niveau des Iraniens en ce qui concerne la mode. Ils sont trop casual, trop relax. Ici, même quand vous allez chez l’épicier, vous faites attention à porter le bon mantô, le bon voile. Votre maquillage se doit d’être parfait, comme votre tenue. La mode, c’est très important pour les femmes iraniennes.” Cette entrée en matière, qui décrit le quotidien d’une minorité très aisée de Téhéran, est signée Bahar Eslami, une blogueuse mode réputée du pays. Plus de 93 000 personnes se passionnent pour son Instagram Fashion Sandwich by Bahar.


Nagmeh Kiumarsi, dans son showroom, décline à l’infini l’incontournable “mantô”


LA SUITE DE L'ARTICLE : http://vuepersane.com/en-iran-la-resistance-passe-aussi-par-la-mode/
18
Table ronde / D. Trump comparé à Cyrus ....
« Dernier message par Parvaneh le mai 25, 2018, 07:39:06 pm »
‘Biblical prophecy’: Fox host Judge Jeanine mocked for backing embassy’s Jerusalem move

Published time: 14 May, 2018


Donald Trump has fulfilled a “biblical prophecy” by moving the US embassy in Israel to Jerusalem, Fox News host Judge Jeanine Pirro declared, while broadcasting from Israel ahead of the site’s inauguration.
Pirro compared Trump to the ancient king, King Cyrus of Persia, who proclaimed some 2,500 years ago that Jewish exiles in Babylon could come back and rebuild their Temple in Jerusalem. Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu made the same reference earlier this year after Trump recognized Jerusalem as the capital of Israel.

“Donald Trump recognized history. He like King Cyrus before him, fulfilled the Biblical prophecy of the God worshipped by Jews, Christians and, yes, Muslims, that Jerusalem is the eternal capital of the Jewish state and that the Jewish people finally deserve a righteous, free and sovereign Israel,” Pirro said.

Pirro’s statement was criticized by many on Twitter who described it as ‘dangerous.’ Others pondered where exactly the US embassy is referenced in the bible.


https://www.rt.com/usa/426640-fox-trump-biblical-prophecy/
19
8 juin : Princes, princesses, perles et moustaches

Bal costumé & ateliers de préparation



Sur une proposition originale de Raphaëlle Delaunay
La mode de la cour Qajare est extrêmement raffinée : somptueuses parures, joailleries… Les hommes portent la moustache et la barbe, mais aussi de magnifiques tenues d’apparat. Les femmes, élégantes, suivent la mode en portant également la moustache, allant jusqu’à en dessiner une lorsque celle-ci n’est pas assez prononcée ! S’inspirant de danses traditionnelles croisées à son propre parcours, la chorégraphe Raphaëlle Delaunay (également accueillie cette saison avec Soma) proposera une soirée chatoyante, pleine de bonne humeur et accessible à tous, petits et grands !

Dress-code : perles et moustaches

Durée : 1h30

Les ateliers de préparation du bal costumé
Pour préparer au mieux sa tenue de bal, le musée du Louvre-Lens propose des visites-ateliers en famille, pour s’immerger dans les fastes de la mode qajare. Les joyaux, tissus et portraits d’apparat serviront de modèles pour la création d’accessoires à arborer fièrement le 8 juin.

Les dimanches 13, 20 et 27 mai à 15h30 (prévoir 1h30).

20
Salon de thé / Magnifique gâteau pour la fête des mères de Pierre Hermé
« Dernier message par Parvaneh le mai 25, 2018, 01:15:12 pm »
Pierre Hermé Paris


Y-a-t-il une plus belle création que le Cœur Ispahan pour célébrer les mamans ? Cet incontournable de la Maison #PierreHerme Paris est de retour dans nos boutiques parisiennes et disponible en Click & Collect.





https://www.pierreherme.com/products/new/mother-s-day.html
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10