Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Guépards d'Iran : leur sauvegarde  (Lu 313 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne doni

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 6463
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
« Modifié: octobre 30, 2017, 10:10:48 am par Florinda »
Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 23 juin 1793 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5353
    • Voir le profil
Re : la sauvegarde des Guepards d'iran
« Réponse #1 le: avril 16, 2014, 05:57:01 pm »
Ils sont beaux ! Mais je n'aimerais pas me retrouver en face d'eux  :huh:
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne doni

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 6463
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : la sauvegarde des Guepards d'iran
« Réponse #2 le: avril 16, 2014, 09:08:03 pm »
alors pour que tu le sache, le guépard est un Félin très atypique...
1) il est (et ça tout le monde le sais) le mammifère le plus rapide sur terre.. (105/107 km en pointe.)
2) il est le seul félin à avoir des Griffes non rétractiles ce qui lui permet de virer très facilement lors de la chasse (les sprinteurs ont adapté leurs chaussures en y incluant des pointes).
3) mais surtout il est le seul felin qui soit TOTALEMENT domesticable .. la legende dit que Shah Abbas avait une meute de 100 guépards pour la chasse


 c'est un animal fascinant   :smiley:

« Modifié: octobre 30, 2017, 10:11:50 am par Florinda »
Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 23 juin 1793 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

Hors ligne Enara

  • Champion
  • **
  • Messages: 565
    • Voir le profil
Re : la sauvegarde des Guepards d'iran
« Réponse #3 le: avril 25, 2014, 09:08:57 pm »
Doni, une question.

Quel type d'oiseau est celui qui apparaît sur le tableau? Serait-il un faucon blanc par hasard?
Et de quelle époque date ce tableau?

Tes réponses m'aideraient vraiment beaucoup. Merci.
Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n'importe quelle injustice commise contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire." CHE GUEVARA
_______________________
Kâre nikou kardan az por kardan ast

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : la sauvegarde des Guepards d'iran
« Réponse #4 le: octobre 30, 2017, 10:09:28 am »
L'Iran se mobilise pour sauver les derniers guépards d'Asie
rtbf - 30 oct. 2017

Les gardes nature ont installé leur camp à deux pas d'un ancien pavillon de chasse royal du nord de l'Iran. Mais s'ils traquent aujourd'hui des bêtes sauvages, c'est pour protéger les derniers guépards d'Asie.

"La dernière fois que nos pièges photographiques ont pu enregistrer des guépards ici, c'était il y a deux ans. Mais nous sommes sûrs qu'ils sont dans la région", affirme Rajab Ali Kargar, vice-directeur du Projet national de protection du guépard d'Asie en Iran.

En danger critique d'extinction
La présence du guépard, animal le plus rapide au monde avec des pointes à 120 km/h, s'étendait autrefois des confins orientaux de l'Inde jusqu'à la côte atlantique du Sénégal et à l'extrême sud du continent africain. Si l'on en trouve encore en nombre assez élevé dans certaines zones d'Afrique australe, ces grands félins ont pratiquement disparu d'Afrique du Nord et d'Asie.

Le guépard d'Asie est en danger critique d'extinction selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Aujourd'hui, leur nombre est estimé à une cinquantaine d'individus.

Guerre entre Iran et Irak
Le projet de protection iranien a été lancé en 2001 avec le soutien des Nations unies, "lorsqu'on s'est rendu compte qu'il ne restait plus de guépards asiatiques qu'en Iran", indique Houman Jokar, le directeur de ce programme.

"Beaucoup estiment que sans ce projet, le guépard aurait totalement disparu en Iran", relève Houman Jokar.

La guerre entre l'Iran et l'Irak (1980-88) et la prolifération d'armes qu'elle a entraînée ont été dévastatrices pour les espèces sauvages dans l'ouest du pays, notamment pour les guépards, qui se sont réfugiés vers les régions centrales et désertiques d'Iran.

"Lorsqu'on a lancé le projet, le danger principal était le manque de proies", explique Houman Jokar. De ce point de vue, indique-t-il, de gros progrès ont été faits "avec la protection de zones : le nombre des autres animaux comme les gazelles et les lapins qui constituent le repas des guépards a augmenté."

Malgré cela, les guépards font face à deux dangers principaux : la circulation routière et les bergers et chiens de troupeaux.


https://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-iran-se-mobilise-pour-sauver-les-derniers-guepards-d-asie?id=9750247