Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Coupe du monde de foot 2018  (Lu 572 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Coupe du monde de foot 2018
« le: juin 12, 2017, 09:07:54 pm »
Et l'Iran ira à la coupe du monde de football en Russie en 2018   :smiley: :iran:

Iran - Ouzbekistan : 2 - 0





« Modifié: juin 12, 2017, 09:16:08 pm par Parvaneh »
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #1 le: juin 19, 2017, 06:39:06 pm »
Iran's World Cup slogan revealed: "80 Million People, One Nation, One Heartbeat"





"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #2 le: décembre 01, 2017, 05:22:27 pm »
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne shapour I

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 239
  • Sexe: Homme
  • "Cours, Forrest, cours !"
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #3 le: décembre 03, 2017, 10:45:13 am »
le groupe dela mort
Humata, Hukhta, Huvarshta ("Bonnes Pensées, Bonnes Paroles, Bonnes Actions")

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #4 le: décembre 03, 2017, 01:14:44 pm »
oui  :sad:
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #5 le: mars 01, 2018, 09:44:09 am »
Carlos Queiroz est plus optimiste

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Queiroz : "L'Iran est plus solide et plus compétitif"

(FIFA.com) 27 fév. 2018


Pour la première fois de son histoire, la RI Iran participera à une deuxième Coupe du Monde de la FIFA™ consécutive, toujours avec Carlos Queiroz à sa tête, comme lors de Brésil 2014. L'expérimenté Portugais se trouve actuellement à Sotchi, où il participe à l'atelier des équipes qualifiées pour Russie 2018.

Ce rendez-vous doit permettre aux participants d'en apprendre davantage sur l'organisation de la compétition. "Cet événement est fondamental et nous donne l'occasion de connaître en détail les aspects techniques et le déroulement du tournoi", explique-t-il.

Si la Team Melli a fêté son retour sur la scène internationale après huit ans d'absence lors de Brésil 2014, elle se positionne désormais comme première sélection asiatique à avoir décroché son billet pour Russie 2018, avec un parcours presque sans faute dans les préliminaires.

Les nouvelles prétentions de l'équipe, la difficulté du Groupe B dans lequel aura lieu un choc contre le Portugal, que Queiroz a dirigé lors d'Afrique du Sud 2010, ne sont que quelques-uns des sujets évoqués lors d'un entretien exclusif avec FIFA.com.

Que vient chercher votre équipe en Russie ? La pression sur la RI Iran sera-t-elle différente pour cette seconde participation consécutive ?
L'Iran a beaucoup évolué. Avec l'expérience de Brésil 2014 et le départ de plusieurs joueurs pour l'Europe, nous sommes devenus plus solides et plus compétitifs. Les championnats asiatiques n'ont rien à voir avec le football international. Collectivement, nous avons progressé. Nous avons été la meilleure équipe d'Asie lors des qualifications, que nous avons bouclées sans perdre aucun match et en n'encaissant que deux buts. C'est pourquoi nous arrivons en Russie avec un objectif bien précis.

Quel est cet objectif ?
Nous voulons passer la phase de groupes. Ce sera évidemment une tâche difficile. Tout le monde s'accorde à dire que nous avons hérité du groupe le plus relevé de la compétition. Nous allons trouver face à nous deux prétendants au titre, l'Espagne et le Portugal. Mais il est de notre devoir de faire mieux que la dernière fois et de poursuivre notre progression, non seulement pour Russie 2018 mais également pour les prochaines compétitions asiatiques et les qualifications pour la Coupe du Monde. L'objectif est d'accéder à la seconde phase et nous devrons nous préparer en conséquence si nous voulons l'atteindre.

La phrase "affronter le Portugal" sort-elle naturellement désormais ?
Je préfère dire affronter l'Espagne et jouer le Portugal (rires). En tant qu'entraîneur portugais, jouer contre le Portugal constituera une opportunité et un moment très particulier, aussi bien pour moi que pour mes joueurs. Ce match s'annonce très intéressant, tout comme ceux qui nous opposerons à l'Espagne et au Maroc. Notre groupe vaudra le détour dans cette Coupe du Monde.

*En parlant de moments particuliers, que ressentirez-vous en voyant Cristiano Ronaldo du côté adverse ?
*Ce sera spécial, comme toujours lorsqu'on affronte des grands joueurs, le meilleur au monde en l'occurrence. Mais quand le coup d'envoi est donné, il n'y a que deux équipes qui jouent pour gagner. C'est le football qui rendra son verdict et désignera le meilleur sur le terrain.

Quels souvenirs gardez-vous de Cristiano Ronaldo, que vous avez côtoyé à plusieurs occasions ?
Les souvenirs restent gravés à jamais, bien sûr. Je garde en mémoire principalement l'époque de Manchester United et de la sélection portugaise. Mais beaucoup de temps s'est écoulé depuis. La Coupe du Monde en Afrique du Sud est loin désormais. Les temps ont changé et j'ai d'autres Ronaldo avec moi. Ils comptent beaucoup aujourd'hui : Jahan Bakhsh, Reza Goochannejad, Ali Karimi... Ce sont les Ronaldo sur qui je dois veiller et auxquels je dois être attentif pour atteindre l'objectif que nous nous sommes fixé.

*Vous allez affronter de grands joueurs, comme lors de Brésil 2014 avec Lionel Messi. Existe-t-il un moyen de contrôler ce type de joueur ?
*J'ai toujours dit que Messi était un joueur extraordinaire, il n'est pas humain ! S'il l'était, il n'aurait pas pu produire cet instant magique lors de ce match (l'Argentine avait battu la RI Iran grâce à un but de Messi à la dernière minute). Je n'aime pas la défaite, mais celle-ci ne m'a pas laissé une sensation ou une impression négative. C'est lorsque ces moments magiques se produisent que l'on comprend que le football est vivant, ce qui explique l'immense passion qu'il suscite à travers le monde. C'est encore plus vrai quand ces instants sont l'œuvre d'un joueur qui, tant qu'il ne prouve pas qu'il est humain, ne devrait pas être autorisé à jouer par la FIFA !

Pour conclure et comme nous sommes en Russie, est-il important de disposer dans votre effectif de joueurs qui évoluent dans le championnat russe, comme Sardar Azmoun, Saeid Ezatolahi ou Milad Mohammadi ?
C'est évidemment essentiel. Ça s'inscrit dans l'évolution du footballeur iranien. En 2011, un seul joueur évoluait en Espagne. Aujourd'hui, près de 60 % de l'équipe joue en Europe, dont trois joueurs en Russie. C'est crucial pour le groupe car nous aurons une meilleure connaissance et un rapport plus étroit avec les Russes. La situation actuelle illustre les différentes étapes de l'évolution du football iranien au cours des huit dernières années.

http://fr.fifa.com/worldcup/news/y=2018/m=2/news=queiroz-en-iran-jai-dautres-ronaldo-sur-qui-veiller-2931216.html
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #6 le: mai 21, 2018, 10:13:23 pm »
La Cathédrale Saint-Basile et les symboles de la Coupe du Monde: un designer iranien présente les tapis consacrés au Mondial. On ne va pas certainement s’essuyer les  pieds sur eux! #Mondial 2018


« Modifié: mai 28, 2018, 06:30:27 pm par Parvaneh »
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #7 le: juin 03, 2018, 01:00:16 pm »
Mondial 2018: La Grèce et le Kosovo renoncent à jouer contre l'Iran  :shocked:

le vendredi 01 juin 2018


Alors qu'elle ne jouera son premier match au Mondial de football que le 15 juin face au Maroc, l'équipe d'Iran a vu deux de ses adversaires prévus en guise de préparation lui faire faux bond.

Samedi, la Grèce a décidé de ne pas jouer. Le Kosovo, qui devait la remplacer dimanche, a aussi renoncé au dernier moment. Aucune explication n'a été apportée à ces forfaits. "Notre préparation pour la Coupe du Monde est donc gravement perturbée", a estimé Fédération iranienne de football dans un communiqué. Elle porté plainte auprès de la fédération internationale (FIFA).

L'équipe du coach portugais Carlos Queiroz a joué récemment deux rencontres de préparation contre l'Ouzbékistan (victoire 1-0 le 19 mai) et en Turquie (défaite 2-1 le 28 mai). Elle devrait jouer un ultime match préparatoire contre la Lituanie le vendredi 8 juin à Moscou.

Après le Maroc, l'Iran rencontrera l'Espagne (20 juin) et le Portugal (25 juin) dans le groupe B, en Russie, à l'occasion de sa 5e participation à une phase finale.

http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2018/mondial-2018-la-grece-et-le-kosovo-renoncent-a-jouer-contre-l-iran-5b112c385532858b9273f6d7
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #8 le: juin 04, 2018, 07:46:23 pm »
Coupe du monde : l’impossible préparation de l’équipe d’Iran

Publié le 04/06/2018


Matchs amicaux annulés, polémiques et contexte géopolitique tendu compliquent les préparatifs de l’équipe nationale iranienne à la Coupe du monde de football.


À quelques jours du Mondial, l’équipe iranienne (“Team Melli” en persan) voit ses préparatifs perturbés par l’annulation de ses matchs amicaux contre les équipes grecque et kosovare, sans justification de leur part. Il ne reste donc plus qu’un match aux Iraniens, contre la Lituanie le 8 juin, pour être prêt avant la Coupe du monde.

Le sélectionneur portugais de l’équipe iranienne, Carlos Queiroz, est allé jusqu’à parler du contexte géopolitique difficile de l’Iran, notamment depuis le retrait des États-Unis de l’accord sur le dossier nucléaire de Téhéran, le 8 mai, et l’annonce des nouvelles sanctions, qui vont peser grandement sur l’économie iranienne. À ceux qui critiquent cette préparation tronquée, il a répondu face aux journalistes iraniens, le 2 juin : “Ils savent que l’Iran est confronté à des sanctions cruelles.”

À l’approche de ses matchs contre le Maroc, l’Espagne et le Portugal, l’entraîneur a fustigé “beaucoup de critiques injustes […], et beaucoup se demandent pourquoi nous ne jouons pas contre l’Italie alors qu’ils savent que nous n’avons pas assez de ressources pour organiser ce genre de matchs amicaux. C’est vraiment honteux”, s’est-il indigné.

Indignation contre Nike
Une autre information, cette fois mal interprétée par les internautes iraniens, a également enflammé les ferveurs nationalistes contre Washington en Iran. Alors que, selon Reuters, Nike a indiqué, le 30 mai, qu’aucun des joueurs de la République islamique ne porterait ses chaussures, la Toile iranienne a présenté ce constat comme une conséquence des sanctions américaines, suscitant rage et indignation parmi les Iraniens.

Ainsi, le 3 juin, le quotidien réformateur Etemaad est allé jusqu’à demander que les Iraniens boycottent tous les produits de la marque Nike. “En boycottant l’équipe iranienne, Nike a démasqué les Occidentaux et leurs mensonges de ‘foot pour la paix’”, indique le journaliste Newsha Tabibi, réagissant pourtant à une information erronée. Avant d’ajouter :

Il faut que nous leur répondions par notre nationalisme. Pourquoi profiter à une entreprise qui boycotte les Iraniens sans raison ?”


https://www.courrierinternational.com/article/coupe-du-monde-limpossible-preparation-de-lequipe-diran
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #9 le: juin 08, 2018, 08:21:11 am »
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #10 le: juin 15, 2018, 07:03:32 pm »
MAROC   0 - 1    Iran


C'est Bouhaddouz qui marque contre son camps !



http://sport24.lefigaro.fr/football/live/coupe-du-monde/2017/958028/maroc-iran
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #11 le: juin 15, 2018, 07:20:41 pm »
Sputnik le 15/06/2018

Mondial 2018: les joueurs saoudiens seraient sanctionnés pour leur défaite   :shocked:


Les joueurs de l'équipe d'Arabie saoudite seront sanctionnés pour leur défaite face à l'équipe de Russie, qui a remporté le match d'ouverture de la Coupe du monde de 2018 sur un score écrasant.

Les Saoudiens ont également l'intention de porter plainte contre une chaîne qatarie dont les commentateurs auraient affiché leurs sympathies pour les Russes pendant la rencontre.

Les joueurs saoudiens feront l'objet de sanctions disciplinaires pour leur lourde défaite face à l'équipe de Russie en ouverture du Mondial 2018, écrit le quotidien Gazeta.ru. Le patron de la Fédération saoudienne de football Adel Ezzat a reconnu que son organisation était «extrêmement déçue» par la qualité du jeu au stade Loujniki.

«C'est un résultat complètement insatisfaisant, parce qu'il ne reflète pas le niveau de notre préparation. Plusieurs joueurs recevront des amendes — le gardien Abdullah al-Mayouf, l'attaquant Mohammad al-Sahlawi et le défenseur Omar Hawsawi», a-t-il déclaré.

Le directeur national des sports Turki al-Sheikh a été encore plus catégorique.

«Les joueurs m'ont humilié, c'est un fiasco total. C'est ça, le potentiel des joueurs pour lesquels nous avons signé un contrat avec la meilleure équipe d'entraîneurs? Nous avons tout fait pour les joueurs de l'équipe, nous avons pris en charge toutes leurs dépenses pendant trois ans, nous avons engagé la meilleure équipe d'entraîneurs et un entraîneur principal de niveau mondial, mais ils n'ont pas accompli ne serait-ce que 5% de ce qui était exigé d'eux. Nous devons accepter cette réalité. Telles sont les capacités et les possibilités des joueurs. Malheureusement, c'est tout ce dont la génération actuelle a été capable», a-t-il déploré.

Turki al-Sheikh a également l'intention d'intenter un procès à une chaîne qatarie dont les commentateurs auraient soutenu les Russes. Le responsable était furieux à cause de la couverture du match «unilatérale» par les représentants du pays voisin.

«Des démarches juridiques appropriées seront engagées contre la chaîne pour ses actions illégales vis-à-vis de l'équipe d'Arabie saoudite, des sportifs et des responsables de l'État, ainsi que pour l'usage du sport pour atteindre des fins politiques», a prévenu le directeur saoudien des sports.

Et d'ajouter: «Cela prouve la justesse de la position des autorités saoudiennes, qui interdisent la diffusion de cette chaîne sur leur territoire.»

Turki al-Sheikh a également assumé l'entière responsabilité du score final devant le prince héritier Mohammad ben Salmane, qui a assisté au match avec Vladimir Poutine. Pendant la rencontre, les deux hommes politiques gesticulaient activement en échangeant leurs émotions. Les caméras ont montré les gestes de mains réciproques qui accompagnaient la conversation entre les deux dirigeants. Après le coup de sifflet final, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a même dû expliquer à la presse le sens des gestes de son supérieur.
«Ce sont les émotions! On ne s'excuse pas pour une victoire dans le sport», a déclaré Dmitri Peskov.

D'après la police, aucune infraction grave n'a été constatée pendant le match, ce qui est plutôt rare.

«La police et la Garde russe, en coopération avec les organisateurs de l'événement, ont pris toutes les mesures nécessaires pour assurer l'ordre et la sécurité des citoyens pendant la cérémonie solennelle d'ouverture et le premier match du Mondial 2018. Aucune infraction de l'ordre public n'est admissible», a rapporté le service de presse de la direction de Moscou du ministère de l'Intérieur.

Ramzan Kadyrov (dirigeant de la Tchétchénie) n'est pas resté «sur la touche». Il a récemment fait un pari avec le chanteur Semen Slepakov, qui avait enregistré une chanson parodique sur la défaite des joueurs russes au Mondial sous la tutelle du chef tchétchène. Ramzan Kadyrov a relancé ce sujet en reprochant à Slepakov sa disposition pessimiste.

«Il y a d'autres matchs à venir et notre équipe doit gagner. Et Semen Slepakov écrira une autre chanson», conclut le politicien.

Un autre parodiste russe connu, Sergueï Svetlakov, a été déçu par le résultat final. D'après l'artiste, il n'avait pas deviné le score final et a perdu de l'argent.

«J'avais parié sur un score de 7-0, a reconnu Sergueï Slepakov. Mes émotions quant au jeu? Le résultat est agréable et inattendu.»


https://fr.sputniknews.com/presse/201806151036811039-joueurs-saoudiens/?utm_source=https://t.co/jxbBcfAskJ&utm_medium=short_url&utm_content=hMY5&utm_campaign=URL_shortening
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #12 le: juin 26, 2018, 09:32:02 am »
Clap et fin. Mais apparemment, l'équipe iranienne s'est bien défendue lors de ces 3 matchs alors que ce groupe est décrit comme le camp de la mort  :undecided:
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5456
    • Voir le profil
Re : Coupe du monde de foot 2018
« Réponse #13 le: juin 27, 2018, 02:02:22 pm »
Iran goalkeeper , slept in the street, worked in a car wash and was homeless in order for him to make his dream of playing football come true.He ran away from his nomad lifestyle to Tehran and struggled to reach his dream.

 :shocked:


"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"