Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Guerre entre l'Iran et l'Arabie Saoudite au Yémen et au Liban ?  (Lu 143 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5463
    • Voir le profil
Guerre entre l'Iran et l'Arabie Saoudite au Yémen et au Liban ?
« le: novembre 04, 2017, 01:44:03 pm »
Les dirigeants Yéménite et Libanais se retrouvent en Arabie Saoudite et accusent l'Iran de tous leurs maux... Pain béni pour les USA.

Que va faire l'Arabie Saoudite et ses alliés ? Bombarer le Liban comme au Yémen ?!!


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le premier ministre libanais annonce sa démission

Par  Le Figaro.fr avec AFP   Mis à jour le 04/11/2017



Le premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé samedi, à la surprise générale, sa démission en accusant le Hezbollah chiite et son allié iranien de «mainmise» sur le Liban et en affirmant avoir peur d'être assassiné.
«J'annonce ma démission du poste de premier ministre», a déclaré Hariri, qui se trouve actuellement en Arabie saoudite, dans un discours retransmis par la chaîne satellitaire Al-Arabiya.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/04/97001-20171104FILWWW00058-le-premier-ministre-libanais-saad-hariri-annonce-sa-demission.php
« Modifié: novembre 07, 2017, 09:34:25 am par Parvaneh »
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5463
    • Voir le profil
Re : Guerre entre l'Iran et l'Arabie Saoudite au Yémen et au Liban ?
« Réponse #1 le: novembre 07, 2017, 09:37:41 am »
Quand je pense que des milliers de personnes meurent à cause de cette tension entre le gvt iranien et les pays arabes.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'Arabie saoudite accuse le Liban de lui avoir déclaré la guerre

Par  Le Figaro.fr avec Reuters   Mis à jour le 07/11/2017


L'Arabie saoudite a estimé lundi que le Liban lui avait déclaré la guerre en raison de ce qu'elle considère comme des agressions commises dans le royaume par le Hezbollah libanais, soutenu par l'Iran.
Le gouvernement libanais sera «traité comme un gouvernement qui a déclaré la guerre à l'Arabie saoudite», a affirmé le ministre saoudien des Affaires du Golfe, Thamer al Sabhan, dans un entretien à la chaîne de télévision Al Arabiya. Sabhan a précisé que le message avait été transmis au premier ministre libanais Saad Hariri, allié des Saoudiens, qui a annoncé sa démission samedi depuis Ryad.

Les actes «d'agression» commis par le Hezbollah contre le royaume saoudien «sont considérés comme une déclaration de guerre contre l'Arabie saoudite par le Liban et par le parti libanais du diable», a ajouté Thamer al Sabhan.
Dans le communiqué annonçant sa démission, Saad Hariri faisait état d'un complot en vue de l'assassiner et accusait l'Iran et le Hezbollah d'entretenir les tensions dans le monde arabe.
Cette crise ramène le Liban au premier plan de la scène moyen-orientale sur laquelle l'Arabie saoudite et l'Iran s'affrontent indirectement dans les conflits en Syrie, en Irak et au Yémen mais aussi à Bahreïn.

Deux jours après la démission de Saad Hariri, le président libanais Michel Aoun a rappelé lundi que la stabilité sécuritaire, économique, financière et politique du Liban était une «ligne rouge» lors d'une réunion à Beyrouth liée aux questions de sécurité.

«Le chef de l'Etat attend le retour de Hariri pour l'entendre personnellement», a déclaré le ministre de la Justice Salim Jreissati à l'issue de ce conseil qui s'est tenu au palais présidentiel de Baabda. «Cette démission doit être volontaire dans tous les sens du terme», a-t-il ajouté.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/11/06/97001-20171106FILWWW00369-l-arabie-saoudite-accuse-le-liban-de-lui-avoir-declare-la-guerre.php
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"