Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Auteur Sujet: Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?  (Lu 6731 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5353
    • Voir le profil
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5353
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #31 le: mai 09, 2014, 12:47:04 pm »
L’industrie touristique arabe se développe tous azimuths

Euronews.fr le 09/08/2014


L’industrie du voyage est un des facteurs de croissance des économies du Golfe Persique, l’Arabian Travel Market qui a débuté à Dubaï en est la preuve.

 Plus généralement les voyages et le tourisme retrouvent une certaine dynamique et ce sont les citoyens des six monarchies du Golfe qui dépensent le plus pour leurs billets d’avion. Parallèlement, le développement des infrastructures touristiques dans ces monarchies est important.

“L’Europe est un des nos plus gros marchés, affirme Khalid Al Zadjali Directeur des évènements touristiques au Sultanat d’Oman. Le nombre de touristes, le nombre de chambres proposées chaque année, les infrastructures, tout va dans le sens du développement. Donc ça soutient le tourisme et c’est la clé des investissements futurs”.

Dans les Emirats arabes unis, en 2013, la majorité des visiteurs venait d’Arabie Saoudite, d’Inde et du Royaume Uni.
 
La croissance du tourisme dans les Emirats est régulière depuis deux ans.

“Entre 2012 et 2013, il y a eu une croissance de 10,6% pour atteindre et dépasser le marché des 10 millions de visiteurs et atteindre les 11 millions”, affirme Issam Kazim, responsable de la promotion du tourisme à Dubaï.

A Dubaï, certains professionnels du tourisme font porter leurs efforts sur des marchés plus spécifiques comme le marché iranien.
“Au mois de mars, l’augmentation a déjà été de 60% par rapport à l’année dernière sur la même période, donc oui, on se positionne sur le marché iranien et cela va continuer à progresser”,
souligne David Loiseau directeur des ventes de l’hôtel Atlantis.

“Après quelques années d’incertitude, conclut François Chignac, correspondant d’Euronews à Dubaï, le marché du tourisme dans le monde arabe repart à la hausse, avec en ligne de mire le marché perse et son ouverture qui pourrait offrir des perspectives non négligeables”.



http://fr.euronews.com/2014/05/08/l-industrie-touristique-arabe-se-developpe-tous-azimuths/
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #32 le: juin 07, 2014, 11:53:05 am »
The World's 10 Most Culturally Rich Countries
These nations offer a traveler the richest historical and cultural experiences

L'Iran, 10ème dans ce classement
http://www.theactivetimes.com/countries-richest-cultural-heritage?utm_source=huffington%2Bpost&utm_medium=partner&utm_campaign=culture

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5353
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #33 le: juin 07, 2014, 02:03:56 pm »
 :iran: :iran: :iran:  :iran: :iran:
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne lilidjân

  • Empereur
  • ****
  • Messages: 3274
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #34 le: juin 07, 2014, 09:17:03 pm »
Quel enthousiasme Parvaneh jan! :cheesy: perso j'aurais choisi Shiraz et ses jardins, mais bon, c'est moins spectaculaire que ces immenses mosquées :blank:
Le visage, c'est notre identité. Autrement dit: faisons face!

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #35 le: juin 21, 2014, 10:43:34 am »

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #36 le: juin 23, 2014, 10:34:24 am »
Discovering Iran: from Caspian Sea to Persian Gulf
The recent diplomatic thaw and growing awareness of its attractions are set to make Iran a must-visit destination.
Arron Merat takes a tour from Tehran to the Gulf

http://www.theguardian.com/travel/2014/jun/21/discovering-iran-tour-caspian-sea-persian-gulf

Hors ligne Parvaneh

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 5353
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #37 le: août 29, 2014, 10:05:35 pm »
Et la version française sur Euronews

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Budapest – Téhéran dans un train de luxe, c’est pour bientôt

26/08/2014


(AFP) - Les amateurs fortunés de trains anciens et de destinations inattendues pourront bientôt réaliser leurs rêves à bord d'une rame de grand luxe circulant entre Budapest et Téhéran, et mise en place par une filiale des chemins de fer hongrois.

"Avec l'ouverture récente de l'Iran à l'Occident, nous avons pensé que le moment était venu", a expliqué lundi à l'AFP Marcella Beke, directrice des ventes de Nostalgia, le tour-opérateur dépendant de l'entreprise publique.

Le billet coûtera de 10.000 à 23.000 euros pour le voyage qui durera deux semaines, mais l'entreprise promet un service cinq étoiles aux passagers, avec notamment des boissons alcoolisées gratuites, "sauf en Iran, où l'on pourra commander des boissons fraîches et de la bière sans alcool".

Le parcours offrira pendant deux semaines de multiples arrêts touristiques à travers la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie et la Turquie. Avant d'arriver à Téhéran, les voyageurs pourront encore découvrir les villes d'art iraniennes de Chiraz et de Persépolis.

Selon Mme Beke, les soixante-dix places du premier voyage programmé en octobre ont été réservées, pour l'essentiel par des passagers britanniques et australiens. Cinq nouveaux départs sont déjà prévus en 2015.  :smiley:


http://fr.euronews.com/luxe/2659258-budapest-teheran-dans-un-train-de-luxe-cest-pour-bientot/
"Affirmons notre fierté d'être Français (et je rajouterais Iraniens), car on ne bâtit rien sur l'auto-dénigrement"

Hors ligne doni

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 6463
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #38 le: septembre 25, 2014, 05:50:15 pm »
Consignes de sécurité
Les voyages privés individuels en Iran sont déconseillés sauf raison impérative. Les Français se rendant en Iran pour des motifs professionnels ou familiaux sont invités à s’inscrire sur le site internet Ariane et à se signaler à l’ambassade dès leur arrivée. Les déplacements dans les zones frontalières de l’Irak, de l’Afghanistan et l’ensemble de la province du Sistan-Baloutchistan et l’est des provinces de Kerman et du Hormozgan sont formellement déconseillés. Au sud-est du pays la situation de sécurité s’est notablement dégradée depuis le début de l’année 2014. Des informations font état de victimes civiles de mines posées sur certains axes routiers, au Baloutchistan et jusque dans l’est de la province de Kerman (abords des zones touristiques du désert du Luth). L’accès à la ville de Bam reste possible par avion.
Les événements en Irak imposent d’éviter la proximité de la frontière irakienne (régions à l’ouest des villes de Sanandaj, Kermanshah et Ilâm) jusqu’à nouvel ordre.
L’augmentation du nombre de touristes depuis le printemps 2014 se traduit par une forte recrudescence des vols et des escroqueries qui les visent. Les visiteurs sont donc invités à faire preuve de prudence : véhicules privés s’improvisant taxis, faux policiers, vols à l’arraché.
Il est recommandé aux Français de faire preuve de la plus grande vigilance et d’une discrétion maximale dans leurs comportements et leurs déplacements, lors de leur séjour en Iran. Dans tous les cas, il convient en particulier de rester à l’écart de tout rassemblement ou manifestation ou mouvement de foule, qu’il s’agisse d’un rassemblement autorisé ou non, et de s’abstenir de prendre des photographies de l’espace public. Il convient également de rester dans les principales agglomérations et sur les grands axes de circulation, à l’écart des nombreuses zones militaires, qui sont rarement signalées explicitement. Les services de police sont d’une façon générale très sourcilleux. La réglementation sur la circulation des étrangers est très stricte. La protection consulaire que cette Ambassade peut apporter aux voyageurs trouve parfois à s’appliquer difficilement.
Les autorités iraniennes ne reconnaissent pas la double nationalité. Les binationaux franco-iraniens qui entreraient en Iran avec leur passeport iranien ne seront donc pas en mesure de solliciter la protection consulaire. En particulier, il est rappelé que les binationaux de plus de 17 ans qui ne seraient pas à jour de leur service militaire iranien s’exposent à des difficultés lors de leur séjour en Iran.
Par ailleurs, les communications téléphoniques internationales sont réduites, dans certains cas il est devenu impossible, depuis mars 2013, de téléphoner à l’étranger. Il est en général possible d’être appelé depuis l’étranger, là aussi avec des restrictions occasionnelles.
L’accès à internet, en dehors des sites iraniens, est souvent difficile, l’utilisation de VPN (Réseaux Privés Virtuels) est interdite.
Il est rappelé aux voyageurs qui souhaitent se rendre en Afghanistan, au Pakistan ou en Irak depuis l’Iran que les déplacements dans ces pays sont formellement déconseillés dans tous les cas (voir les Conseils aux voyageurs pour les pays concernés). Le risque de sécurité, et notamment le risque d’enlèvement, y est très important. Les informations diffusées sur les réseaux sociaux ou par le bouche à oreille par d’autres voyageurs, faisant état de déplacements sans encombres ou de l’hospitalité des populations locales, ne sont ni fiables, ni représentatives de la réalité des risques.
Les services de sécurité sont très suspicieux à l’égard des contacts avec la population, notamment avec les milieux universitaires et étudiants, qu’ils observent avec attention.
Il est recommandé de renoncer à tout projet de tourisme individuel et d’éviter le Sistan-Balouchistan, où il est interdit aux étrangers de résider, de travailler et de voyager.
Les voyageurs peuvent être soumis à des mesures allant du retrait de passeport jusqu’à l’emprisonnement pour plusieurs années, pour des motifs divers : prise de photographies interdites (mais l’interdiction n’est pas toujours connue ou explicite), parcours dans des zones interdites ou militaires (les interdits ne sont pas nécessairement clairement édictés, ni connus, ni signalés et les chemins peuvent ne pas être répertoriés sur les cartes routières).
Conseils pratiques importants
Certaines régions, notamment les provinces frontalières mais aussi la province de Semnan, font l’objet d’un contrôle particulièrement rigoureux des étrangers. Il est vivement recommandé de ne pas s’y attarder, de s’en tenir aux itinéraires balisés et de séjourner exclusivement dans des hôtels. D’une façon générale, tout itinéraire en dehors des routes et toute initiative de "camping sauvage" sont à proscrire en Iran, du fait de l’existence de très nombreuses zones interdites qui ne sont pas nécessairement signalées.
Il convient de garder à l’esprit le climat général des relations internationales et les incidents ayant impliqué des ressortissants français, qui font de l’Iran un pays où les déplacements ne sont pas sans risque. Il importe donc, avant d’entreprendre un déplacement en Iran, de se tenir informé des dernières évolutions des relations entre l’Iran et la communauté internationale.
Il est recommandé de respecter les codes d’habillement et de conduite du pays (voir rubrique "Infos utiles").
Sanctions possibles
Un ressortissant français a été condamné à 18 mois d’emprisonnement en novembre 2005 pour allégation de franchissement illégal de la frontière maritime. Il en a effectué 15 avant d’être libéré.
Un autre ressortissant s’est vu confisquer son passeport par les autorités iraniennes alors qu’il était au Sistan-Balouchistan, ce qui l’empêchait de fait de quitter l’Iran. Son passeport ne lui a été rendu que deux mois plus tard.
Les difficultés récemment rencontrées en Iran par plusieurs double-nationaux, et l’exécution le 29 janvier 2011 d’une ressortissante néerlandaise, à laquelle tout accès consulaire a été refusé, amènent à rappeler aux ressortissants français ayant également la nationalité iranienne que l’assistance des autorités françaises à leur égard est limitée par le refus des autorités iraniennes de considérer la (les) autres(s) nationalité(s) de leurs ressortissants.
Risque sismique
Le pays est dans une région de forte activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consultez la fiche "Risques naturels".
Si un tremblement de terre se produisait lors d’un séjour touristique, il est recommandé à nos ressortissants de prendre immédiatement contact avec leurs familles ou leurs proches afin de les rassurer sur leur sort ou, le cas échéant, en cas de problème de communication avec l’extérieur, avec l’Ambassade de France.
Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 23 juin 1793 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

Hors ligne doni

  • Immortel
  • *****
  • Messages: 6463
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen du 23 juin 1793 :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #40 le: novembre 06, 2014, 01:30:20 pm »
L'intégralité de l'émission de l'américain Anthony Bourdain sur CNN "Parts Unknown" consacrée à l'Iran :

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #41 le: décembre 11, 2014, 11:12:45 am »
"Sur les ailes des poètes" voyage intérieur en Iran du 19 au 28 avril 2015

http://www.voyages-interieurs.com/package/voyage-interieur-en-iran/

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #42 le: mai 05, 2015, 10:20:53 am »
C'est dans l'immobilier touristique qu'il faut investir, gros déficit de chambres/hôtels

Article intéressant :
http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2015/04/iran-hotels-tourism-esfahan-shiraz.html#

Hors ligne Florinda

  • Moderator
  • Archange
  • *****
  • Messages: 9638
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #43 le: juin 15, 2015, 09:58:35 am »
Des vues de lieux touristiques (Persépolis, Shiraz, Esfahan, Kerman, Yazd, Abarkhuh, Natanz, Téhran) à 360° d'avril 2015

http://www.kaemena360.com/360/Iran/Iran-360/
« Modifié: juin 18, 2015, 01:59:28 pm par Florinda »

Hors ligne lilidjân

  • Empereur
  • ****
  • Messages: 3274
    • Voir le profil
Re : Le tourisme en Iran va-t-il redémarrer ?
« Réponse #44 le: juin 15, 2015, 11:04:46 am »
 :jap:
Le visage, c'est notre identité. Autrement dit: faisons face!